Le torchon brûle entre le maire de Bédarrides et la CCPRO (VM24-02-10)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le torchon brûle entre le maire de Bédarrides et la CCPRO (VM24-02-10)

Message  Bruno Ricci le Mer 24 Fév - 22:16

Article copié du site de Vaucluse Matin/Le Dauphiné du 24/02/10 lien >>ici<<

« D'ici janvier 2011, nous devrons être sortis de la Communauté de communes des Pays de Rhône et Ouvèze (CCPRO). On n'a rien à perdre à aller ailleurs, bien au contraire ! »

Joël Sérafini, maire divers gauche de Bédarrides, ne mâche pas ses mots depuis quelques temps, et le dit haut et fort en se faisant entendre surtout d'Alain Milon, maire UMP de Sorgues, président de la CCPRO. Il lui reproche de « ne pas mettre toutes les communes (Sorgues, Bédarrides, Courthézon, Caderousse, Jonquières et Châteauneuf-du-Pape) sur le même pied d'égalité. Il y a deux poids deux mesures et ce n'est pas acceptable. »

Pour lui, l'argent versé dans le "pot commun" (par le biais d'un reversement de la taxe professionnelle) par chaque commune est « inégalitairement réinvesti, et surtout à Bédarrides. »
"Nous ne voulons pas passer pour les dindons de la farce"

Et d'étayer ses propos par des chiffres. « À fin 2009, les dépenses d'investissement, chapitre voirie, pour Bédarrides (5 150 habitants) s'élèvent à 1,8 M€ contre par exemple 3,6 M€ pour Châteauneuf qui a deux fois moins d'habitants ! Ce n'est pas normal. L'ancienne municipalité a laissé faire. Je veux que ça change, clame M. Sérafini. Les Bédarridais m'ont donné mandat pour ça.Nous ne voulons pas passer pour les dindons de la farce.»

Une réaction que M. Milon qualifie de «caprice», et quiréaffirme : «L'argent est redistribué dans le cadre de travaux demandés par les communes en fonction de ses besoins et ses apports

Et de rappeler par exemple que «sans l'aide de la communauté, les travaux de reconstruction du mur de protection des eaux de la Seille, fragilisé par la crue de 2008, n'auraient pas été faits».

Irrité par l'attitude de M. Sérafini, Alain Milon ne souhaite pas pour autant se séparer de Bédarrides. «S'il part, il met en danger la communauté de communes et sa propre ville, car mis à part le Grand Avignon, qui aura les moyens de reprendre une commune endettée, avec 22 personnels à reclasser et qui n'apporte que 650 000 euros de taxe professionnelle

Sophie MOULIN

Paru dans l'édition 84A du 24/02/2010
(6d47de70-207d-11df-89bc-19e6eb200f3f)

__
Bruno

Il est bien des choses qui ne paraissent impossibles que tant qu'on ne les a pas tentées. [André Gide]

Bruno Ricci
Admin

Messages : 57
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 49
Localisation : Caderousse

http://www.lecomptoirdespierres.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le torchon brûle entre le maire de Bédarrides et la CCPRO (VM24-02-10)

Message  David Tricot le Jeu 1 Avr - 9:47

Bon personnellement j'aime bien les périodes contestataires, parce qu'elles génèrent toujours des remises en question, si c'est un échange ... que le maire de Bedarrides gueule, je dirais presque tant mieux, car cela ne remet pas en cause le concept de mise en commun des moyens, qui s'il est bien fait est bénéfique, mais peut améliorer la manière dont les choses sont décidées, étudiées, discutées.

C'est toujours bon d'avoir un peu de contestation ; si tous le monde intègre correctement cette idée de ne pas parfois être d'accord avec les majorités, peut être n'avons pas tout perdu du concept de démocratie qui est le notre, ...en toute fraternité des débats bien sûr !

Par contre, en 2014, Bedarrides sera invité par le prefet à rejoindre la COGA, et si c'est le même maire, ça ne marchera pas, et je le comprends !
avatar
David Tricot
Admin

Messages : 42
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le torchon brûle entre le maire de Bédarrides et la CCPRO (VM24-02-10)

Message  Arnaud Nimousse le Ven 2 Avr - 10:29

Bédarrides envisage donc sa sortie ?

Car si j'ai bien compris, la Délib 2009-14 de la CCPRO confirme le choix d'une ECPI à fiscalité propre. J'imagine qu'il en est de même pour la COGA. Or, toujours si j'ai bien compris, la loi dit peu ou proue ceci:

- une commune ne peut appartenir à plus d’un EPCI à fiscalité propre ;
- la transformation d’un E.P.C.I. à fiscalité propre en une autre catégorie d’E.P.C.I. à fiscalité propre est possible par une procédure ne nécessitant pas la création d’une nouvelle personne morale ; Ainsi une communauté de communes peut se transformer en communauté d’agglomération ou une communauté d’agglomération en communauté urbaine, sous réserve de détenir les compétences et le niveau démographique requis. Il y a substitution d’une personne morale à l’autre.
- les compétences transférées aux communautés urbaines ont été renforcées, celles transférées aux communautés d’agglomération sont particulièrement intégrées.
Enfin, cette loi unifie les règles de fonctionnement des EPCI en créant un tronc commun de règles applicable à toutes les catégories d’EPCI qu’il s’agisse de leur création, des conditions de l’évolution de leur périmètre ou de leur fonctionnement.

Le point 1 est claire, impossible de faire partie de 2 EPCI...

A suivre...

Arnaud Nimousse

Messages : 31
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 41
Localisation : Caderousse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le torchon brûle entre le maire de Bédarrides et la CCPRO (VM24-02-10)

Message  Bruno Ricci le Ven 2 Avr - 10:47

Arnaud,
Pensez à une choses s'il vous plaît : les Caderoussiens ne sont pas tous experts et peut-être ne comprennent ou ne connaissent-ils pas toujours les abréviations (EPCI, COGA, ADN, ...) study
Ce serait sympa se citer entre parenthèses au moins une fois l'appellation complète Wink
Merci pour tous

__
Bruno

Il est bien des choses qui ne paraissent impossibles que tant qu'on ne les a pas tentées. [André Gide]

Bruno Ricci
Admin

Messages : 57
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 49
Localisation : Caderousse

http://www.lecomptoirdespierres.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le torchon brûle entre le maire de Bédarrides et la CCPRO (VM24-02-10)

Message  Arnaud Nimousse le Ven 2 Avr - 11:09

Tu as à 1000% raison. Errare humanum est, sed perseverarae diabolicum! Et cela fait deux fois que tu m'y prends Twisted Evil ....

On ne m'y prendra plus. Enfin j'espère....

Délib: Délibération (Vote d'une ou plusieurs décision en conseil municipal, ou autre assemblé).
ECPI: Établissement public de coopération intercommunale. (Comme il y en a de plusieurs formes, on ne peut pas directement parler de Communauté de Commune car cela reflèterais différentes réalités.
COGA: Communauté du Grand Avignon
ADN: Acide désoxyribonucléique. C'est la molécule du vivant. J'en conclu que tu as lu ma divagation de comptoir d'hier Smile

Plus sérieusement, je vais faire attention.

Arnaud Nimousse

Messages : 31
Date d'inscription : 26/02/2010
Age : 41
Localisation : Caderousse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le torchon brûle entre le maire de Bédarrides et la CCPRO (VM24-02-10)

Message  Bruno Ricci le Ven 2 Avr - 11:54

Oui c'est bien vu pour l'ADN Wink
Je partage cette victoire avec toi !!! – Ce n'est pas le lieu pour répondre à ce post – mais les firmes bientôt essaierons de déposer (je vais être vulgaire mais c'est pour la bonne cause) notre pipi et notre caca.
On aura bouffé, et on caguera leurs OGM. Donc, faudra passer à la caisse en sortant des toilettes Wink

__
Bruno

Il est bien des choses qui ne paraissent impossibles que tant qu'on ne les a pas tentées. [André Gide]

Bruno Ricci
Admin

Messages : 57
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 49
Localisation : Caderousse

http://www.lecomptoirdespierres.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le torchon brûle entre le maire de Bédarrides et la CCPRO (VM24-02-10)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum